Irriguer

    L’eau est indispensable à la photosynthèse et donc à l’agriculture. Elle garantit en quantité et en qualité les productions végétales.

    Temps de lecture :  min.

      Agriculture et irrigation

      25%

      de la valeur de la production agricole du Maine-et-Loire est issue des productions irriguées

      Malgré son abondance relative sous nos latitudes, l’irrigation est présente dans notre département pour 10% de la Surface agricole utile (SAU). Elle garantit en quantité et en qualité les productions végétales (légumes, fruits, semences, pépinières, horticulture ornementale, cultures de vente…) et l’autonomie alimentaire des élevages (maïs, sorgho…).

      L’eau est une ressource qui doit être protégée des dégradations environnementales. L’agriculture, comme d’autres activités économiques, peut être à l’origine de pollutions ponctuelles ou diffuses : nitrates, phosphore, phytosanitaires, matières organiques…

      On estime que 56 millions de mètre cubes d'eau sont utilisés en moyenne chaque année pour l'irrigation agricole, dont plus de la moitié provient de réserves d'eau. La répartition géographique des prélèvements s’établit d’une part suivant la disponibilité de la ressource et d’autre part selon les besoins.

      Les réserves sont alimentées principalement par ruissellement des eaux de pluie (40 % environ), par des nappes profondes (36 %) et par des cours d’eau en prélèvement hivernal (23 %).

      Sur le bassin versant de l’Authion, un observatoire de l’eau a été mis en place afin de mieux connaître les irrigants, les cultures irriguées et l’origine de l’eau. Cet observatoire est réalisé par la Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire. Celui-ci permettra d’orienter les modalités d’une future gestion collective de l’eau.

      Comment optimiser sa gestion de l'eau ?

      Durant la période d'irrigation, l'équipe environnement de la Chambre d'agriculture Pays de la Loire en Maine-et-Loire propose un bulletin hebdomadaire pour aider les producteurs à organiser au mieux leur irrigation : quand démarrer et quand arrêter l’irrigation, comment gérer les éventuelles restrictions, prévisions météo et évolution des débits...

      Ce bulletin s’adresse en priorité aux producteurs de maïs grain ou ensilage, cette culture étant la principale irriguée dans le département.

      Consulter le bulletin inf'eau

      Consulter le bulletin Aubance. Consulter le bulletin Authion.