Anjou - Département de Maine-et-LoireAnjou - Département de Maine-et-Loire
Nos sites web
Observatoire de l'eau, maine-et-loire.fr Données et infos pratiques sur l'eau en Anjou

Période d'inondation

Temps de lecture :  min.

    Depuis les lois successives de 1987, 1995 et 2003, et plus récemment la loi portant engagement national pour l’environnement de 2010, les pouvoirs publics ont mobilisé l’ensemble des acteurs autour de quelques grands principes : la prévision, la prévention, la protection et la gestion de crise.

    Dans le cadre de l'application de la Directive Inondation, l'État a élaboré un Plan de Gestion du Risque Inondation (PGRI). Pour consulter les documents, rendez-vous sur le site dédié.

    Sur le territoire du Maine-et-Loire, onze PPRI ont été réalisés et concernent 142 communes. Retrouvez la cartographie complète sur le site de la préfecture, ainsi qu'une carte détaillée sur les communes concernées.

      La prévision

      L’inondation est un risque prévisible dans son intensité mais il est difficile de connaître le moment où elle se manifestera. La prévision des inondations consiste donc principalement en une observation continue des précipitations et du comportement des rivières.

      Depuis 2004 ont été mis en place, par l’État, des services de prévisions des crues (SPC) qui, à partir d’un important réseau de stations de mesures (réseau CRISTAL) mettent en œuvre des modèles performants de prévision en vue de mettre à disposition des autorités compétentes (Préfet, Maires) une information plus compréhensive et plus fiable. En cas de risque d'inondation, le service de prévision des crues de Maine - Loire aval émet des bulletins de vigilance et les niveaux d’eau sont accessibles sur le site de Vigicrues.

      La prévention

      C’est l’ensemble des dispositions qui vise à réduire l’impact d’un phénomène naturel sur les personnes et les biens. En matière d’inondation, il est difficile d’empêcher les événements de se produire. Il faut donc avant tout agir sur l’enjeu et ceci de plusieurs manières :

      • En développant la connaissance des phénomènes par une meilleure compréhension du fonctionnement des milieux (cartographie des atlas, connaissances topographiques et bathymétriques) pouvant également passer par une connaissance dynamique (modélisation) et des retours d’expérience.
      • En évitant d’urbaniser dans les zones exposées grâce à une prise en compte du risque dans les politiques d’aménagement du territoire à travers les schémas de cohérence territoriale (SCoT) et les plans locaux d’urbanisme (PLU) et en développant les plans de prévention du risque inondation (PPRi), qui sont les documents par excellence de cartographie du risque réglementant les conditions d’occupation du sol et s’imposant à tous documents de planification.
      • En réduisant la vulnérabilité des enjeux, c'est-à-dire en limitant des éventuels dommages sur les constructions. Le Département, dans le cadre de sa politique de l’habitat collabore aux côtés de l’État à la réduction de la vulnérabilité des bâtiments à travers 5 conventions d’opérations programmées d’amélioration de l’habitat ( bassin de la Maine et Thouet),
      • En sensibilisant les populations menacées et les acteurs par une information préventive dynamique (DDRM, DICRIM, repères de crues, informations acquéreurs/locataires….).

      La protection

      Elle consiste à agir non plus sur l’enjeu, mais sur l’aléa en aménageant le cours d’eau ou son bassin versant en vue de mieux contrôler le déroulement et les conséquences de la crue.

      En Maine-et-Loire, les actions significatives de ces dernières années ont été d’une part l’importante opération de renforcement de la Levée de l’Authion par l’État avec la collaboration du Département, et d’autre part l’élaboration par le SYMBOLIP d’un programme de ralentissement dynamique des crues en prévoyant des zones de sur-stockage sur les affluents de l’Oudon.

      Cependant l’ensemble de ces mesures ont leur limite en terme d’efficacité.

      Ces dispositifs sont souvent au cœur des réflexions coordonnées par les programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI sur bassin de la Maine dans les années 2004-2019) ou  dans le cadre du Plan Loire Grandeur Nature.

      La gestion de la crise

      C’est un volet non négligeable de cette politique de lutte qui s’appuie sur le principe que « plus on se prépare à vivre un phénomène, moins celui-ci aura de conséquences ». Les Plans communaux de sauvegarde (PCS) mis en œuvre par les collectivités sont les outils privilégiés pour garantir une gestion sereine de la crise.

      Retour en haut de la page

      Nos sites web

      maine-et-loire.fr
      Fermer le menu