L'or bleu : gestion de la quantité d'eau, que nous dit le dernier arrêté sécheresse ?

  • Sécheresse

Les besoins en eau liés à nos activités professionnelles, à nos loisirs, mais aussi à la préservation des milieux présentent un équilibre délicat, mis à mal lors de la période estivale. Que l'on soit particulier ou professionnel, soyons écoresponsables ! Connaître les conditions de prélèvement des eaux superficielles et souterraines est essentiel pour préserver cette ressource épuisable.

Temps de lecture :  min.

    En cette année météorologique particulière, le niveau d’eau dans les réserves (cours d’eau et nappes phréatiques) est déjà préoccupant ! Les débits dans les cours d’eau sont en diminution sur l’ensemble du territoire et les faibles pluies printanières semblent ne pas suffire à rehausser les niveaux.
    Le préfet de Maine-et-Loire a donc décidé de prendre les premières mesures de restrictions de prélèvements d’eau sur certaines zones d’alerte.
    Afin d’informer l’ensemble de la population, un communiqué de presse est largement diffusé.

    Comprendre les mesures de restrictions

    5

    C'est le nombre d'arrêtés sécheresse édités depuis le début de l'année 2021

    Le site de l’Observatoire de l’eau du Département de Maine-et-Loire vous explique tout sur la notion d’étiage ainsi que sur les mesures de restriction associées.
    4 niveaux de sécheresse existent :

    • Niveau 1 : VIGILANCE

    Information et incitation des particuliers et des professionnels à économiser l'eau.

    • Niveau 2 : ALERTE

    Les prélèvements à des fins agricoles sont réduits de moins de la moitié ou interdits jusqu'à trois jours par semaine.

    Les activités nautiques sont interdites.

    L'arrosage du jardin, ainsi que le nettoyage des voitures sont interdits à certains horaires.

    • Niveau 3 : ALERTE RENFORCÉE

    Les prélèvements à des fins agricoles sont réduits de plus de la moitié.

    L'arrosage des jardins est fortement limité.

    Le lavage des voitures est interdit.

    • Niveau 4 : CRISE

    Les prélèvements non prioritaires sont arrêtés, y compris à des fins agricoles.

    Seuls les prélèvements en relation avec la santé, la sécurité civile, l'eau potable et la salubrité sont autorisés.

    De nombreuses rivières du département sont déjà en classement "vigilance" et "alerte" !

    Le dernier arrêté sécheresse et le dernier bulletin hydrologique relatifs à la situation de la ressource en eau de Maine-et-Loire sont disponibles sur le site internet des services de l’État.

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre de l'eau en Anjou