Innover pour une eau de qualité dans nos robinets

  • Innovation

En pleine crise sanitaire, boire une eau de qualité, en préservant la ressource et l’environnement, est essentiel pour chacun d’entre nous ! Que fait le Département de Maine-et-Loire pour assurer une eau de qualité dans notre robinet ?

Temps de lecture :  min.

    Avant d’arriver chez vous, l’eau passe par une usine de potabilisation afin d’assurer sa conformité pour la consommation humaine. Mais avant cela, il faut la prélever dans le milieu naturel au moyen d’ouvrages appelés captages.

    Préserver la qualité de l’eau dès le prélèvement dans le milieu naturel est un enjeu fort du Département de Maine-et-Loire. Pour cela, il a mis en place un schéma départemental d’alimentation en eau potable. Actualisé pour la 3e fois en 2018/2019, plusieurs axes prioritaires y sont définis, dont la protection des captages.

    Mais concrètement que peut-on faire?

    40

    hectares achetés dans une zone vulnérable

    L'une des solutions est l'acquisition foncière.

    Cet outil vient d'être utilisé par le Syndicat d’eau de l’Anjou, qui a acheté 40 hectares situés à proximité des zones vulnérables aux pollutions, au niveau du captage Grenelle de Vritz-Candé. Ces terres seront désormais exploitées par une agriculture biologique s’affranchissant, au maximum, de l’utilisation de pesticides.

    Plus d'information sur l'acquisition du périmètre de captage de Vritz-Candé

    Derrière la question de la qualité de l'eau potable, il y a évidemment l'enjeu de la santé publique. Mais pas seulement. Il y a également un enjeu économique. En effet, plus la qualité de l’eau prélevée sera bonne à la source et moins il y aura besoin de traitements pour la rendre potable !

    Pour aller plus loin

    Retour à la liste des actualités

    Abonnez-vous à la lettre de l'eau en Anjou