Indice biologique macrophyte en rivière

    Temps de lecture :  min.

      Définition

      L'Indice Biologique Macrophytique en Rivière (IBMR - Norme Afnor NF T90-395 / 2003)

      Les macrophytes représentent le peuplement végétal aquatique visible à l'œil nu. L’IBMR traduit préférentiellement le degré trophique de la rivière, à savoir sa charge globale en azote et phosphore qui constituent les véritables facteurs limitants de leur développement. Les principaux groupes observés sont les algues, les bryophytes et les phanérogames. Une note indicielle, comprise entre 0 et 20, détermine la qualité globale du milieu aquatique. L’IBMR est également en cours d’inter-calibration européenne. Il n’est donc pas encore utilisé pour l’évaluation de l’état des eaux stricto sensu, mais fait partie des éléments obligatoires du contrôle de surveillance des cours d’eau.

      Dans le Maine-et-Loire, cet indicateur n’est pas encore évalué, son développement est en cours.

      Concernant les macrophytes, la situation est relativement bonne en 2019 : 37% en bon état et très bon état, 34% des points sont classés en état moyen et 29% des points sont classés en état médiocre et mauvais. Ces résultats témoignent d'une charge trophique globale modérée dans nos cours d'eau.

      Plus d'info sur la qualité de l'eau 2019
      Évolution de la qualité de l'eau 2000-2018

      Indice de qualité

      Note de 0 à 20.

      Une note de 20 correspond à une très bonne qualité du cours d'eau.